Tout savoir sur les différents prêts aidés pour devenir propriétaire

Tout savoir sur les différents prêts aidés pour devenir propriétaire

Publié le 28 Janvier 2020

Partagez sur :
Facebook Twitter Email
Afin de faciliter l’accès à l’achat immobilier pour les familles les plus modestes, il existe plusieurs formes de prêts aidés : certains sont compatibles avec les APL, d’autres proposent un remboursement différé ou permettent simplement d’emprunter sans payer d’intérêts.

CEL et PEL : épargner pour emprunter dans de bonnes conditions

Après avoir épargné pendant plusieurs années sur un PEL (Plan Épargne Logement) et / ou sur un CEL (Compte Épargne Logement), deux dispositifs cumulables s’ils sont souscrits dans une même banque, vous pouvez utiliser l’argent pour financer votre apport. Mais l’attrait de ces solutions repose surtout sur la possibilité d’obtenir une prime d’État au moment de l’achat, tout en accédant à un emprunt potentiellement avantageux (si les taux ont augmenté entre l’ouverture des comptes et l’achat, vous ne subissez pas cette hausse des intérêts).

Le PTZ et l’éco PTZ : pas d’intérêts pour une partie de votre financement

Votre PTZ - Prêt à Taux Zéro - peut couvrir jusqu’à 40 % du montant total de votre investissement, sans intérêts. Accessible sous conditions de revenus, il est destiné uniquement à ceux qui deviennent propriétaires de leur résidence principale et pour en bénéficier, il faut se placer dans une zone géographique éligible. L’éco PTZ, quant à lui, peut vous offrir une enveloppe de 30 000 € maximum, pour financer des travaux de rénovation énergétique. Cela peut vous permettre d’acheter une maison moins chère parce que l’isolation est à refaire, pour initier les réhabilitations nécessaires sans que cela ne pèse trop sur votre budget.

Le PAS et le prêt conventionné (PC) : cumulables avec les APL

Les allocations logement pourront vous être versées afin de rembourser un prêt à l’accession sociale (PAS) ou un prêt conventionné (PC). Ces deux financements peuvent être souscrits exclusivement auprès d’une banque ayant signé un accord avec l’État. Si le prêt conventionné est ouvert sans condition de revenus et possible pour l’achat d’un logement neuf ou pour des rénovations, le prêt à l’accession sociale peut uniquement financer une résidence principale, pour les familles dont les ressources ne dépassent pas un certain plafond.

Le prêt Action Logement : des intérêts bas pour les salariés

Couvrant jusqu’à 30 % du montant de votre achat dans la limite de 25 000 € en tout, le prêt Action Logement est disponible pour tous les employés des entreprises avec au moins 10 salariés. Ces dernières versent régulièrement une contribution financière à Action Logement. Elle permet de proposer des aides pour la location et le déménagement, mais aussi un emprunt dont le taux est généralement avantageux (calculé en fonction de celui du livret A).

Collectivités territoriales : des dispositifs variables

Certaines collectivités territoriales se montrent plus généreuses que d’autres et, en matière de crédits pour l’accession à la propriété, toutes les régions et villes en sont pas logées à la même enseigne. Du côté des acheteurs, il faut se référer aux données répertoriées sur le site de l’ANIL (agence nationale pour l’information sur le logement), permettant de savoir quels sont les dispositifs en place là où ils souhaitent emménager. On bénéficie de financements complémentaires pour un premier achat, ou de prêts avec pas ou peu d’intérêts, généralement disponibles sous conditions de revenus.

Mutuelles, caisses de retraite : saisir toutes les opportunités

Dans certains cas, votre mutuelle ou votre caisse de retraite peut vous aider à concrétiser votre projet d’achat. Tous les organismes ne proposent pas d’offres de financement : il faut directement contacter ceux auxquels vous êtes rattaché pour être tenu informé de vos droits. Mais ne manquez pas ce genre d’opportunité, car cela peut vous offrir des conditions avantageuses sur une partie de votre emprunt total. Afin de vous aiguiller tout au long de votre projet d’achat, n’hésitez pas à demander l’accompagnement d’une agence immobilière. Cette dernière parviendra à identifier les dispositifs les mieux adaptés à votre situation particulière. Dans le même thème, retrouvez également notre article "Comment obtenir le meilleur crédit".