Les 3 plus beaux parcs et jardins de Montmartre

Publié le 21 Décembre 2016

Partagez sur :
Facebook Twitter Email
Quartier touristique de Paris, Montmartre est le lieu de toutes les promenades : on peut y découvrir un patrimoine historique majestueux, marcher sur la place du Tertre pour admirer le talent d’artistes – ou, plus simplement, envisager une balade dans l’un des 3 plus beaux parcs que l’on peut trouver sur place.

Le parc de la Turlure ou square Marcel Bleustein-Blanchet

Accessible depuis la rue de la Bonne ou la rue du Chevalier de la Barre, le parc de Turlure, en colimaçon, permet de bénéficier d’un sublime panorama sur le Sacré-Cœur et Montmartre. Ce lieu doit son nom à l’ancien moulin qui avait été bâti à cet emplacement, au cours du XVIIIe siècle. Pendant la seconde moitié du XIXe siècle, une guinguette existait à l’intérieur même du parc. Vaste de plus de 4 700 mètres carrés, le parc se nomme également square Bleustrein-Blanchet. Pour les enfants, des jeux sont installés dans l’enceinte du parc – tandis que, pour se détendre, on apprécie la présence d’une petite cascade, de bancs en pierre et d’espaces à l’ombre.

 parc_de_la_turlure_paris_18_dsc_0211

Le square Louise Michel

On peut se rendre sur le square Louise Michel en partant de la place Saint-Pierre – ou directement depuis le Terre-plein du Sacré-Cœur de Montmartre. Cet espace a été aménagé sur le relief de la butte Montmartre en 1927 – il faut monter les 222 marches pour accéder à ce petit paradis de verdure. Du fait de sa position en relief, le parc offre des vues imprenables sur le quartier. Avec une superficie frôlant les 24 000 mètres carrés, ce vaste lieu de détente regroupe plusieurs fontaines et sculptures. On trouve également, en contrebas, des aires de jeu spécialement aménagées pour les enfants. Plusieurs arbres monumentaux se tiennent dans le parc : un marronnier d’Inde datant de 1902, un Ptérocaryer du Caucase de 1899 mesurant 20 mètres de haut ou – entre autres – un Févier d’Amérique de 3 mètres de circonférence, datant de 1914. Autrefois, « square Willette », le Conseil de Paris a émis le souhait de sanctionner l’antisémitisme et l’engagement dans ce sens d’Adolphe Willette – c’est pourquoi on se rend, depuis le 28 février 2004, au square Louise Michel. Cette dernière fut une figure emblématique de la Commune de Paris de 1871.

Naturellement, si vous voulez découvrir ce lieu unique sans trop vous dépenser physiquement, vous pouvez emprunter le funiculaire de Montmartre.

 square-louise-michel

Le jardin sauvage Saint-Vincent

Dans les hauteurs de Montmartre, le jardin sauvage Saint-Vincent se fait plutôt discret – il s’agit de l’une des dernières friches urbaines de Paris. À cet emplacement, au début du XXe siècle, on trouvait un square… qui a été délaissé pendant plusieurs années. Dans les années 1980, on décide de réaliser quelques aménagements sur place, sans casser l’ambiance naturelle : l’idée est de renforcer la pente pour préserver le lieu – sans jamais empêcher à la flore de se développer de façon totalement spontanée. Lieu protégé que Paris souhaite préserver au maximum, le jardin sauvage Saint-Vincent est ouvert seulement à une période bien définie de l’année, entre avril et octobre. Au cœur d’un espace de 2 000 mètres carrés, vous êtes invités à rencontrer des plantes sauvages, une mare, des arbres et aussi une faune surprenante. Un véritable lieu de biodiversité au cœur de Paris.

jardin-sauvage-st-vincent