La Recyclerie : mille raisons d’aimer ce spot 100 % écolo !

Publié le 14 Août 2019

Partagez sur :
Facebook Twitter Email

Située dans le 18e arrondissement de Paris, la Recyclerie s’est nichée dans une ancienne gare : on y trouve aussi bien des espaces pour se reposer, boire un verre et manger que des lieux pour prendre part à des activités dans une optique écoresponsable. Promouvant le bien-vivre ensemble dans une grande métropole comme Paris, ce lieu emblématique se présente comme un espace collaboratif polyvalent, qui ne se ferme aucune porte… Tant que l’on reste dans un esprit « vert », bien évidemment !

Un cadre exceptionnel pour déguster des produits locaux

À l’extérieur de la Recyclerie, on a placé des tables et des chaises entre le potager et les animaux. Vous pouvez y rencontrer des poules ou des chèvres, comme à la campagne, sans même quitter le confortable 18e arrondissement parisien. Et surtout, vous y dégustez des produits locaux de grande qualité dans un cadre atypique, entre le côté champêtre des espaces plantés et l’atmosphère industrielle de la gare désaffectée. Une expérience unique et dépaysante !

Bien évidemment, le menu sur place est entièrement composé de produits frais et de recettes faites maison, par le chef Gilles Cherrier accompagné de son équipe. Le simple café filtre est vendu 1 €, et on peut aussi se désaltérer avec des jus fabriqués sur place (bissap, gingembre) ou découvrir des limonades biologiques ainsi que des vins au litre.

Une authentique ferme au cœur de Paris

Qui aurait pu croire que dans le secteur très urbanisé de la porte de Clignancourt, on introduirait un beau jour une telle biodiversité ? La Recyclerie relève le défi haut la main, sur près de 1 000 m², en aménageant à la fois une forêt comestible, deux systèmes de compostage, une jungle végétale intérieure, une prairie mellifère sur le toit avec 4 ruches, un poulailler avec 16 poules et 2 canards coureurs indiens et, pour couronner le tout, 450 m² de potager collectif ainsi que 150 m² d’installations pédagogiques agricoles.

Cette ferme propose de nombreuses activités, pour sensibiliser les citadins aux enjeux écologiques :

  • Des sessions d’accueil pour les groupes scolaires
  • Des chantiers participatifs pour créer du lien social autour du jardinage et du bricolage
  • Des rendez-vous étudiants pour tous ceux qui effectuent des recherches en lien avec la thématique de l’agriculture urbaine
  • Des ateliers pédagogiques pour initier les enfants aux ABC du jardinage
  • Des ateliers adultes pour apprendre à avoir la main verte sans dépenser trop d’argent
  • Des visites guidées gratuites de 60 minutes

Une communication plus large pour sensibiliser les esprits

Sur son propre site Internet, la Recyclerie met régulièrement en ligne des podcasts libres d’accès, sur des thématiques comme la méditation, la végétalisation des villes, l’économie circulaire, le minimalisme et même des sujets plus généraux comme l’accueil des réfugiés dans de meilleures conditions.

Au travers de cette programmation volontairement « éco-culturelle », l’association souhaite valoriser l’éco-responsabilité comme une notion très large, qui ne concerne pas simplement le respect de la biodiversité. C’est également la raison pour laquelle elle a mis en place « L’atelier de René », dans une optique de repenser la notion d’usage et de lutter activement contre les problématiques d’obsolescence programmée.

Plutôt que de racheter, l’association encourage à réparer, et elle ne se contente pas de proposer de le faire à votre place : vous pouvez aussi emprunter du matériel pour apprendre à le faire vous-même, ou échanger autour des manières de réemployer les objets cassés autrement.

Notez également que la Recyclerie peut être privatisée pour des événements professionnels, et qu’elle organise ponctuellement des manifestations hors de ses propres murs pour transmettre autant que possible ses valeurs.

 

[Source image : La Recyclerie]