Arnaques au dépannage à domicile : comment les éviter ?

Publié le 23 Juillet 2019

Partagez sur :
Facebook Twitter Email

Face à des situations urgentes et souvent « bloquantes », les particuliers déboursent des sommes conséquentes pour qu’un professionnel vienne à leur secours. Cependant, ces entrepreneurs pas toujours très scrupuleux n’hésitent pas, de manière très régulière, à arnaquer littéralement leurs clients. Comment prendre les bonnes décisions au bon moment et se prémunir de ces pratiques pernicieuses ? Nos conseils.

Des factures de plusieurs milliers d’euros pour de simples dépannages

Ce sont surtout les grandes villes, comme Paris, qui sont touchées par le phénomène : selon France Bleu, 5 300 plaintes d’arnaque au dépannage à domicile ont été déposées dans notre pays en 2017, dont la majorité sur des agglomérations importantes (Paris, mais aussi Lyon, Bordeaux, Toulouse, Marseille, Nantes, etc.).

Sur la ville de Paris, 8 enquêteurs employés par la DDPP (Direction départementale de la protection des populations, dépendante de la DGCCRF) travaillent quotidiennement pour contrôler les entreprises dans les secteurs les plus sensibles (électricité, plomberie, serrurerie) et lancent de lourdes procédures.

Celles-ci ont d’ores et déjà donné lieu à des dizaines d’amendes, représentant un cumul de près de 400 000 €… Mais cela ne semble pas décourager les principaux concernés, puisque les chiffres des dépôts de plainte demeurent malheureusement stables. Pour éviter de tomber un jour dans ce piège, quelques conseils se révèlent toujours utiles, aussi bien à connaître pour soi qu’à partager auprès de ses proches (notamment les personnes âgées et celles qui vivent seules).

Nos conseils anti-arnaque au dépannage

S’intéresser à l’identité de l’entreprise avant de la contacter

Dans l’urgence, il ne faut surtout pas contacter le premier professionnel que vous identifiez. Évitez, par exemple, de recourir aux services de ceux qui laissent régulièrement des cartons dans votre boîte aux lettres.

On garde également un comportement très méfiant face aux sociétés qui achètent des encarts publicitaires dans les journaux, même si leur nom paraît sérieux.

Puisque vous n’avez pas le temps, dans l’urgence, de chercher un bon interlocuteur fiable et honnête, nous vous conseillons de lister les principaux artisans dont vous pourriez avoir besoin dès votre arrivée dans un nouveau quartier. De cette façon, en cas de souci, vous n’aurez pas à réfléchir, il vous suffira de chercher dans votre répertoire.

Demander le prix TTC avant toute intervention

Un professionnel sérieux vous fournira un devis écrit, complet et détaillé avant de débuter le travail chez vous. D’autres se lancent très rapidement, sans vraiment expliquer ce qu’ils vont faire, en vous rassurant simplement sur leur capacité à résoudre le problème.

Ne laissez pas un serrurier ou plombier commencer quoi que ce soit tant que vous ne savez pas ce que cela va vous coûter. Et prenez bien le temps de vous renseigner sur le prix tout inclus : déplacement, pièces et main-d’œuvre. Certains n’hésitent pas à séduire avec des tarifs bas sur la prestation elle-même, en « omettant » de préciser des frais supplémentaires exorbitants pour venir chez vous, ou des prix prohibitifs sur les pièces de remplacement.

Contacter son assurance avant de signer le devis

De très nombreux artisans vous tranquillisent avant leur intervention, en vous signifiant que de toute manière, votre assurance vous remboursera leur prestation. Bien évidemment, c’est vrai dans certains cas – mais cela n’a rien de systématique.

Ainsi, avant de signer un devis sous prétexte que cela ne vous coûtera rien ou presque au final, contactez rapidement votre compagnie, expliquez-lui votre problème, détaillez la prestation et assurez-vous qu’elle accepte bien de la prendre en charge au titre de votre contrat.

Que faire après une arnaque ?

Bien souvent, les victimes d’arnaques se retrouvent seules et sans aucune solution pour se retourner contre l’artisan. Elles doivent tout de même savoir qu’elles disposent de quelques recours :

  • En cas de travail mal fait, le professionnel doit revenir gratuitement et finir ce qui n’a pas été correctement réalisé.
  • En cas de devis absent ou différent de la facture finale, vous pouvez contester cette dernière en envoyant une lettre recommandée à l’entreprise.
  • Vous pouvez utiliser votre droit de rétractation dans certaines configurations spécifiques (l’artisan a effectué des travaux plus importants que ce que vous aviez demandé initialement, par exemple).

Plusieurs instances sont en mesure de vous aider sur ces procédures : la Répression des Fraudes, les associations de consommateurs et même un dépôt de plainte, si aucune démarche amiable n’aboutit. N'hésitez pas à contacter Immopolis en cas de questions.