Logo immopolis

Les points à vérifier avant de louer son bien immobilier

Les points à vérifier avant de louer son bien immobilier

Si vous venez d’investir dans l’immobilier, vous attendez probablement impatiemment de pouvoir mettre le logement en location, afin de commencer à générer des loyers et d’optimiser vos finances. Toutefois, avant de vous lancer, vous devez vérifier quelques points, pour vous assurer que vous ne faites aucune erreur ! Avant de vous positionner sur le marché locatif, voici quelques éléments essentiels à contrôler.

Définir le bon prix

Vous avez probablement une idée de la somme que vous pouvez demander comme loyer. Toutefois, il faut être le plus juste possible pour augmenter ses chances de trouver un locataire, tout en gagnant une somme suffisante pour espérer rentabiliser son opération. Le prix dépend de la catégorie du logement, de sa superficie, du quartier dans lequel il s’inscrit, de son état ou encore de ses équipements. Si vous désirez louer plus cher, n’hésitez pas à effectuer quelques travaux de rénovation.

Contrôler la solvabilité du locataire

Beaucoup de bailleurs craignent les impayés de loyers. Bien évidemment, il est conseillé de souscrire une assurance pour faire face à ces ennuis. Mais il faut aussi, avant d’accepter un locataire dans le logement, lui demander quelques documents pour vérifier sa situation. Exigez les trois derniers bulletins de salaire (ou bilans comptables), les trois dernières quittances de loyer et éventuellement le dernier avis d’imposition (qui sera obligatoire si vous utilisez la loi Pinel, car les revenus des occupants sont plafonnés).

Souscrire un contrat d’assurance pour les impayés

Bien que votre locataire semble bon payeur, vous n’êtes jamais à l’abri des retards de règlement. C’est la raison pour laquelle il est vivement conseillé de souscrire une assurance. Différents établissements privés proposent ce genre de contrat, avec une prise en charge plus ou moins poussée en cas de problème (toutes les assurances ne remboursent pas autant les impayés, n’hésitez pas à comparer plusieurs contrats avant de signer).

Rédigez attentivement votre bail

Le bail constitue la base contractuelle de la location : en cas de problème quelconque, on se réfère à ce document pour statuer. En ce sens, il convient de mettre en place toutes les dispositions nécessaires pour éviter les litiges. Certaines informations doivent figurer obligatoirement, à l’image des noms des deux parties, du montant du loyer ou encore des modalités de paiement. En revanche, d’autres clauses sont considérées comme abusives. Par exemple, vous n’avez pas le droit de prélever le loyer directement sur le salaire du locataire. Idéalement, il est préférable de demander l’aide d’un professionnel pour cette étape.

Louer un logement conforme aux normes

Vous êtes en obligation de louer un logement conforme aux règles d’hygiène et de sécurité de base. À titre d’exemple, vous n’avez pas le droit de mettre sur le marché un bien dont la superficie est inférieure à 9m². Vous devez aussi effectuer un DPE, valable 10 ans, pour que les locataires puissent connaître la qualité de l’isolation. Dans les immeubles de plus de 15 ans, il faut également demander un diagnostic des installations d’électricité et de gaz tous les 6 ans. Les pièces justificatives fournies figurent en annexe du bail.

Prendre le temps d’effectuer l’état des lieux

Dès l’entrée du locataire dans le nouveau logement, faites un état des lieux que vous copierez en deux exemplaires, un pour chaque partie. Notez tous les équipements présents dans le logement, toutes les dégradations ou traces qui apparaissent et, surtout, n’oubliez pas de stipuler combien de clés ont été données au locataire. Ce document servira de base au moment du départ, pour éviter tout conflit avec le locataire en cas de dégradation.

La mise en location d’un logement reste un travail complexe, pendant lequel il faut faire attention à de nombreux détails. Aussi, pour vous assurer que tout se déroule dans des conditions optimales, n’hésitez pas à confier la gestion locative à un professionnel. Vous gagnerez du temps et vous vous protègerez des litiges.