Logo immopolis

D’où vient le nom de la Goutte d’Or dans le 18ème à Paris ?

D’où vient le nom de la Goutte d’Or dans le 18ème à Paris ?

Au pied du Sacré Cœur à Montmartre, le quartier de la Goutte d’Or possède une certaine aura : des artistes comme Aristide Bruant et Hadji Lazaro l’ont chanté — et c’est même le centre de l’intrigue d’un roman du célèbre Émile Zola, « L’Assommoir ». Mais d’où vient ce nom énigmatique ? Découvrez quelques secrets passionnants autour de ces rues connues à Paris.

Aux origines du quartier de la Goutte d’Or

Jusqu’en 1859, le quartier de la Goutte d’Or était extérieur à Paris, puisqu’il dépendait d’une commune voisine, La Chapelle. Ce nom vient d’une auberge qui s’appelait « La Goutte d’Or » — la rue qui menait à l’établissement porte le même nom.

Le terme « Goutte d’Or » était déjà usité bien avant la création d’une auberge. En effet, au XVe siècle, un lieu-dit avait été nommé ainsi parce que l’on y cultivait la vigne. D’autres affirment que ce terme provient d’un vin blanc produit sur place : les origines exactes ont conservé une zone de mystère ; même si l’on sait qu’elles ont un lien étroit avec le vin.

L’identité d’un quartier unique à Paris

Au nord de Paris, le quartier de la Goutte d’Or présente aujourd’hui une identité réellement cosmopolite. On y trouve de nombreux commerces en tout genre et des rades bons marché. Sur place, la population hétérogène se compose d’individus de toutes origines, de tous milieux sociaux et de tous âges.

On observe, depuis le début des années 2000, un embourgeoisement localisé, notamment sur la place de l’Assommoir, près de la villa Poissonnière ou à proximité du square Saint-Bernard, des secteurs très prisés. Dans les immeubles du boulevard Barbès ou de la rue Doudeauville, les appartements vacants trouvent preneur à grande vitesse, ce qui prouve l’attrait du quartier. Toutefois, le maintien de logements sociaux et de commerces ethniques sur place permet de conserver une mixité qui fait partie intégrante de l’esprit de la Goutte d’Or !

Découvrez également l’histoire du métro Château Rouge dans le même quartier.

 

Image : Le marché Dejean dans le quartier de la Goutte d’Or / Crédit : Youen Tanguy