La Halle Pajol, un lieu de détente au cœur du 18e arrondissement

Publié le 28 Décembre 2017

Partagez sur :
Facebook Twitter Email
Paris, capitale de la France et métropole européenne, est naturellement une ville très dynamique. Pour autant, cette énergie constante n’est pas synonyme d’angoisse permanente : contre toute attente, les habitants de la ville des amoureux peuvent trouver des espaces très calmes pour se ressourcer, à l’image de la Halle Pajol, dans le 18e arrondissement.

Un espace unique récemment rénové

La Halle Pajol a longtemps été un bâtiment abandonné de la SNCF, mais ceci n’est aujourd’hui qu’un mauvais souvenir. En effet, depuis 2013, cet espace allie nature et culture, dans l’optique d’offrir à chacun un lieu pour se détendre, se divertir ou simplement se ressourcer. Conçu avec des ambitions écologiques clairement affichées, cet édifice laisse toute sa place à la verdure, pour le plus grand bonheur des passants. En parallèle, quelque 3 500 m² de panneaux photovoltaïques ont été installés, comme pour confirmer le souhait de mettre en place un lieu à la fois bon pour le moral et pour la planète. Entre les voies ferroviaires des gares du Nord et de l’Est, ce secteur est incontournable : si vous passez dans le quartier, arrêtez-vous également au jardin Rosa Luxembourg, qui vous réserve de très belles surprises.

Des infrastructures nombreuses et variées

La Halle Pajol n’est pas simplement une construction jolie à regarder. Elle regroupe de très nombreux établissements, parmi lesquels on identifie une bibliothèque, un café restaurant et même une salle de spectacles. Si la voie ferrée n’est jamais loin, on se prend facilement à rêvasser et à oublier qu’on est en plein Paris quand on visite cette halle, disposant d’une belle terrasse dont raffolent les passants, surtout lorsque la météo est favorable. L’ancienne « Messagerie des Douanes » ne figure pas parmi les espaces les plus connus de Paris, ce qui peut aussi faire son charme : vous ne verrez pas la foule du Sacré Cœur et ne ferez pas la queue comme à la Tour Eiffel, ici, tout est beaucoup plus paisible.