Logo immopolis

Une tradition préservée, la vigne de Montmartre

Une tradition préservée, la vigne de Montmartre

Depuis les années 1930, des vignes sont plantées dans le quartier Montmartre. Leur principal objectif est de limiter l’expansion immobilière et, ainsi, de conférer à ce quartier parisien unique une atmosphère bucolique, que l’on ne trouve nulle part ailleurs dans la capitale.

Le Clos Montmartre, un vignoble source de fierté

Quand on se place au niveau de l’angle que forment la rue des Saules et la rue Saint-Vincent (à quelques minutes à pied de l’agence Immopolis Marcel Aymé), on découvre des vignes à Paris. Propriété de la ville de Montmartre, le raisin qui permet de créer le vin « le Clos Montmartre » est à la fois source de curiosité pour les touristes et de fierté pour les Parisiens.

C’est le Comité des Fêtes et d’Action Sociale de Montmartre et du 18ème arrondissement qui s’occupe de gérer ces vignes renommées.

À chaque extrémité du vignoble de Montmartre, on trouve des établissements reconnus : le cabaret du Lapin Agile et, dans un autre esprit, le Musée de Montmartre.

Il faut savoir que, si ces vignes existent encore de nos jours, leur développement ne date pas d’hier : on sait déjà que, en l’an 944, des vignes existaient dans le village. Plus tard, au XIIème siècle, les Dames de l’abbaye de Montmartre ont également effectué des plantations, qui ont été vendues à cause de l’appauvrissement de l’abbaye.

Au fil du temps, le vin a toujours existé à Montmartre, sous des appellations différentes : « le clos Berthaud », « La Goutte d’or », « Le Sacalie », « La Sauvageonne » ou encore « Le Picolo ».

La réputation du vin de Montmartre

Pendant longtemps, on a considéré que le vin de Montmartre n’avait rien d’un produit de luxe. Mais aujourd’hui, fort de 30 cépages différents avec une composition à 70 % de cépages anciens, le Clos Montmartre bénéficie d’une vraie réputation positive.

La gestion de la vigne est confiée en 2016 à un œnologue et à un vigneron et l’accès aux plantations est totalement fermé au public, excepté pendant certaines manifestations comme la « Fête des jardins », qui a lieu chaque automne depuis les années 1980.

Une autre célébration regroupe de nombreux visiteurs au mois d’octobre : la Fête des vendanges de Montmartre. À cette occasion, un défilé composé d’associations de Montmartre et de confréries viticoles a lieu et l’on fête la récolte effectuée – elle était de près de 2 000 kilogrammes en 2016.

Si Montmartre fête son vin, le moment de la cueillette n’est pas l’occasion d’organiser un événement quelconque. On presse le raisin dans les caves de la mairie du 18ème arrondissement et l’on vend la boisson aux enchères, pour donner de l’argent aux œuvres sociales de la butte.

Chaque année, on obtient environ 500 litres de Clos Montmartre élaboré dans le respect le plus total des méthodes traditionnelles. Tous les ans, des parrains de renom viennent soutenir la cuvée – on a notamment pu voir les chanteurs Nolwenn Leroy et Thomas Dutronc en 2013.

Le Clos Montmartre est un élément prépondérant du patrimoine du quartier de Montmartre, une fierté pour les habitants locaux et la source de nombreux moments de fête.